Chocolat chaud

Référence

Notre histoire, page 203