Les boissons sucrées

C’est connu, les boissons alcoolisées, gazeuses et sucrées contiennent beaucoup de calories cachées et prennent souvent la place de boissons plus nutritives. Mais, le plus négatif, c’est que les calories provenant des boissons ont un pouvoir rassasiant beaucoup moindre que les calories provenant des aliments solides. Par exemple, à égale quantité de calories, une pomme apaisera davantage votre faim qu’un petit verre de jus de pomme (125 ml). Bien que la boisson désaltérante idéale soit l’eau, voici des exemples concrets accompagnés de solutions de rechange plus avantageuses.

 

À la maison, vous consommez :

 

Optez plus souvent pour :

 

Une canette (355 ml) de boisson gazeuse

 

·          Approximativement 150 calories

 

·          10 c. à thé de sucre

 

Un mélange d’eau gazeuse (non sucré) et de votre jus de fruits sans sucre ajouté préféré (125 ml).

 

·          Approximativement 60 calories

 

·          2 ½  c. à thé de sucre

 

Au café du coin, vous consommez :

 

Optez plus souvent pour :

 

Un thé ou un café crémeux et aromatisé (Cappuccino « américanisé » chaud ou glacé, Coolatta, Tazaberry, etc.)

 

·          Entre 200 et 550 calories

 

·          Beaucoup de gras et de sucre ajouté

 

 

 

 

 

Un café, un expresso ou un thé régulier

 

·          Moins de 5 calories

 

·          Valeurs des ajouts :

 

–              1 lait = 6 calories;

 

–              1 crème = 21 calories;

 

–              1 sucre = 16 calories.

 

 

 

Comme les tannins contenus dans ces boissons diminuent le degré d’absorption du fer non-hémique (ou fer provenant des végétaux) des aliments, attendre au moins 30 minutes après un repas pour les consommer.

 

Au dépanneur, vous consommez :

 

Optez plus souvent pour :

 

Une grosse bouteille de jus de fruits 100 % pur (500 ml)

 

·          Cette quantité de jus équivaut à 4 fruits

 

·          Approximativement 230 calories

 

·          12 c. à thé de sucre (sucre naturel des fruits)

 

 

 

 

 

Une bouteille d’eau (500 ml)

 

·          0 calorie

 

Favorisez plutôt les fruits frais. Par exemple, mangez une orange, une pomme ou une poire en accompagnement de votre bouteille d’eau. Cela vous procurera approximativement 50 à 75 calories, en plus de vous rassasier davantage.

 

Au restaurant, vous consommez :

 

Optez plus souvent pour :

 

Un demi-litre de vin

 

·          Approximativement 400 calories

 

Un verre de vin (150 ml)

 

·          Approximativement 110 calories

 

Étirez le plaisir en alternant avec de l’eau, car au-delà d’une consommation pour les femmes et de deux pour les hommes par jour (au maintien), l’alcool perd ses propriétés positives sur notre santé.

 

Au pub, vous consommez :

 

Optez plus souvent pour :

 

Bière ordinaire (341 ml)

 

·          Approximativement 150 calories
 

Bière légère (341 ml)

 

·          Approximativement 100 calories

 

Toutefois, le geste le plus profitable autant pour votre santé que pour votre tour de taille est de boire moins de bière!

 

Lors de cocktail ou d’un 5 à 7, vous consommez :

 

Optez plus souvent pour :

 

Un Baileys (100 ml)

 

·          Approximativement 345 calories

 

·          4 carrés de beurre

 

Une coupe de Champagne (150 ml) ou un Bloody Mary (150 ml)

 

·          Approximativement 115 calories

 

Les boissons gazeuses ou sucrées et les enfants… un effet triplement négatif.

  1. Faibles valeurs nutritives

  1. Encouragent l’attrait pour les aliments sucrés (le sucre engendre le goût du sucre)

  1. Augmentent les risques de plusieurs problèmes de santé, dont l’obésité et l’ostéoporose*.

 

*Effectivement, plusieurs spécialistes croient qu’en faisant concurrence au lait, les boissons gazeuses et sucrées augmentent les risques d’ostéoporose à l’âge adulte de par une accumulation moindre de masse osseuse dans l’enfance. Il est aussi à noter que le fait de remplacer le lait par les boissons gazeuses diminue les apports en protéines, en zinc, en vitamines A et C.

Qu’en est-il des boissons gazeuses diètes?

À mon avis, ces boissons ne constituent pas un bon substitut, du moins à long terme. Principalement dû au fait qu’ils continuent d’entretenir notre attirance envers les aliments sucrés et qu’ils prennent la place de boissons plus nutritives.

En conclusion, afin d’améliorer votre situation, optez pour une démarche positive. Par exemple, plutôt que de travailler à modérer votre consommation de boisson gazeuse ou de café, optez pour tendre à augmenter votre consommation d’eau. Comme nous avons une limite à ce qu’il nous est possible de boire, une diminution s’opérera naturellement pour les boissons problématiques. Mais surtout, misez sur le plaisir. Une eau plate vous semble ennuyante, ajoutez-y simplement quelques tranches de différents agrumes (orange, citron, lime) pour obtenir une boisson festive!

Bon succès dans votre démarche!

Véronique Therrien,

Diététiste-nutritionniste

Minçavi inc.