Mon alimentation et mes entraînements matinaux

Pour les gens qui s’entraînent avant 7 h du matin,  il est parfois difficile de choisir quoi manger pour déjeuner, car prendre un petit-déjeuner complet avant l’entraînement peut modifier la performance sportive de certains. Les gens qui mangent trop avant l’entraînement  peuvent se sentir ballonnés, inefficaces, ou même avoir des douleurs intestinales lors de l’activité physique telle que des crampes. Cependant, manger avant l’entraînement permet de combattre la faim, de maximiser l’hydratation et de vous fournir l’énergie nécessaire pour l’activité. Ainsi, il est important d’avoir des apports alimentaires au réveil.

Voici quelques trucs et astuces pour vous:

Séparer votre déjeuner en deux, pour avant et après l’entraînement,  soit la moitié d’un déjeuner complet contenant des protéines, un fruit et, au minimum, une portion de produits céréaliers. Vous pourriez aussi préparer un lait frappé pour le matin et complétez votre déjeuner après l’effort sportif.  

OU

Manger une collation, la veille de l’entraînement, soit environ 1 h 30 avant de dormir, si vous êtes certain de pratiquer votre sport très tôt le lendemain matin, et déjeuner après l’entraînement.

En choisissant l’un de ces deux trucs,  votre corps aura suffisamment de «carburant» pour vous permettre d’effectuer l’activité physique de votre choix

En terminant, activité sportive et alimentation vont de pair. Les deux vous permettent de réaliser vos objectifs santé.

Bon entraînement!

Sophia Camiré Wan, nutritionniste Minçavi

 

Source: Ledoux,M., Lacombe,N., St-martin, G., Nutrition sport et performance, Géo Plein Air, 2e éd., 2009, 283 p.